En De It Fr Es
Click here to fill out out form Retour d'appel +44 (203) 807-10-87
Слайды3Slide thumbnail

Leader Européen pour les couples homosexuels

Personnel multilingue, hautement qualifié

Un expert individuel disponible à tout moment pour vous

Слайды4

Une large base de données des donateurs

Maternité de substitution et donneuses d’ovocytesgay friendly

Utilisation des techniques les plus modernes et les meilleures méthodes

Слайды1

Résultat positif 100% garanti

La fécondation in vitro (FIV) (in vitro signifieétymologiquement « dans le verre ») – est une technique de procréation médicalement assistée. C’est un processus durant lequel un ovocyte est fécondé par des spermatozoïdes en dehors du corpsde la femme.Le processus implique quelques étapes telles que : la surveillance et la stimulation ovarienne de la femme, en retirentdes ovocytes et laissant les spermatozoïdes à les féconder dans un liquide, dans un laboratoire.L’ovule fécondé est transféré dans un milieu de culture adéquat pour 2 à 6 jours. Ensuite, cet embryon est implantédans l’utérus d’une autre patiente, en vue d’établir une grossesse réussie.

La technique de la FIV reste très populaire en ce qui concerne la gestation pour autrui chez les couples homosexuels. Les couples de même sexe nécessitent souvent un don d’ovules pour une FIV , pour être ultérieurement implanté dans l’utérus de la mère porteuse. Par conséquent, l’enfant qui en résulte n’est génétiquement pas lié à la mère porteuse.

Louise Brown – première naissance réussie d’un « bébé éprouvette» a eu lieu en 1978. Elle est née à la suite de la fécondation in vitro en cycle naturel sans étape de stimulation.

En 2010, Robert G. Edwards(physiologiste qui a développé le traitement), a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine. Grâce au don d’ovocytes et la FIV , tous les couples et les célibataires ont la possibilité de devenir parentsindifféremment de la raison pour laquelle ils ne peuvaient pas devenir parents auparavant.

 

Il y a cinq étapes de base pour la FIV:
Etape 1: Stimulation

En cycle naturel, une femme produit un ovule par mois. Au cours de la stimulation, des médicaments sont donnés à la femme pour stimuler et augmenter la production d’ovules et par conséquentles ovaires commencent à produire plusieurs ovules.Pendant la stimulation, la femme aura un examen périodique (échographie transvaginale) pour examiner les ovaires, faire des tests sanguins pour vérifier les niveaux d’hormones pour éviter les problèmes de santé.

 

Étape 2: Prélèvement des ovules

Une chirurgie mineure (ponction folliculaire) est faite pour éliminer les ovules des ovaires. Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale afin qu’elle ne sent pas rien au cours de la procédure. En utilisant des images ultrasonores, une fine aiguille est insérée à travers le vagin dans l’ovaire et des sacs (follicules) contenant les ovules. L’aiguille est reliée à un dispositif d’aspiration qui tire les ovules et le fluide hors de chaque follicule, une à la fois.

 

Etape 3: Insémination et fertilisation

Insémination –c’est lemélange de spermatozoïdes et ovules. Les spermatozoïdes de l’homme sont placé avec les meilleurs ovules et sont ensuite stockés dans une chambre à environnement contrôlé. Le sperme fertilise le plus souvent un ovule quelques heures après l’insémination.

L’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde(ICSI)– est une technique consistant dans la micro-injection d’un spermatozoïde dans le cytoplasme d’un ovocyte mature, en cas de faibles chances de fécondation.

 

Etape 4 : La culture d’embryons

Quand l’ovule fécondé se divise, il devient un embryon. Dans environ5 jours, un embryon normal a plusieurs cellules qui se divisent activement.

Diagnostic Génétique Preimplantatoire (DGP)– est une technique pour tester les embryons (problèmes génétiques spécifiques) avant leur transfert dans l’utérus. Le dépistage génétique peut aider à identifier les couples à risque accru, dû à leur âge ou à des désordres génétiques héréditaires.La procédure se fait environ 3 -4 jours après la fécondation.

 

Etape 5 : Le transfert d’embryons

Les embryonssont placés dans l’utérus de la femme apres 3 -5 jours du prélèvement des ovules et de la fertilisation. Le médecin insère le cathéter contenant les embryons dans le vagin, par le col de l’utérus et vers le haut dans l’utérus. Si un embryon adhère à la muqueuse de l’utérus et se développe, il en resulte une grossesse.

 

Naissances multiples

Il y a des chances élevées de naissances multiplesen utilisant la procédure de FIV. Cela est directement lié à la pratique du transfert de plusieurs embryons.Ainsi, dans certains pays (comme par exemple : la Grande-Bretagne, la Belgique), il existe des limites strictes sur le nombre d’embryons qui peuvent être transférés afin de réduire le risque de naissances multiples, mais elles ne sont pas universellement suivies ou acceptées.
La division spontanée des embryons dans l’utérus après le transfert peut se produire, mais cela se passe rarement et conduirait à avoir des jumeaux identiques.